Le patrimoine des communes du Territoire de Belfort

Par Fourel David

Bienvenue dans le site patrimoine des communes du territoire de Belfort

Fêche-l'Eglise

Canton de Beaucourt

Arrondissement de Belfort

Superficie : 393 ha

Population 2013 : 785 habitants

Habitants : Les Fêchois.

Cours d’eau : le Breuil .

Origine du nom: de l’ancien français ficus ou fisca, trésors, propriété de l’État ou de l’Église

FONTAINE - LAVOIR MAZARIN

Vers la seconde moitié du XVIIe siècle

Architecte : Vauban

fontaine
Située à la source du ruisseau le Breuil, cette fontaine - lavoir de style néo – classique est édifiée par la famille Mazarin pour le lavage du minerai du fer extrait du sous - sol du village, et qui présente sous la forme de billes noires enchâssées dans une gangue d’argile. Le plan axial évoque les fontaines de la région grayloise (Haute - Saône), tandis que les piliers monolithique et la structure de lavoir couvert rappellent les fontaines - temples construites par L. Well, dans la région de Lure. A la suite d’inondations, les galeries minières sont abandonnées, mais la fontaine, restaurée en 1886 pour devenir le lavoir communal, conserve toujours son système hydraulique et ses pierres à laver

FERME

XIXe siècle

Les Beaux - Prés

ferme
Appartenant aux industriels Japy, qui y logeaient leur métayer, cette ferme est alimentée en eau courante par un bélier, mécanisme créant un mouvement continu et acheminant l’eau depuis le puits de la fabrique de Badevel.

ANCIENNE MAIRIE - ECOLE

Années 1823 - 1877

ancienne mairie-ecole
Au XIXe siècle, il est fréquent de trouver jumelées la mairie et l’école d’une commune. La construction d’une première école, comprenant une salle de classe et un logement pour l’instituteur, date de 1823. La seconde, bâtie entre 1877 et 1878, double ses équipements.

MAÎTRE - AUTEL

Année 1748

Bois polychrome

Église Saint - Valère

mâitre-autel
L’agneau et la croix représentés sur ce maîtres - autel évoquent la passion et la résurrection du Christ, et symbolisent la rédemption universelle.

AUTEL LATERAL ET RETABLE

vers 1865

Architecte : Aristide Poisat

Menuisier : Toucheaux

Église Saint - Valère

Autel latéral et retable
L’autel est décoré d’un motif floral en bas relief inscrit dans un quadrilatère, entre deux colonnettes engagées. L’autel supporte un tabernacle à un seul degré, composé d’une trouvée centrale en arc brisé avec de part et d’autre une baie contenant deux petites arcatures aveugles à lobes. L’ensemble est surmonté d’une composition à trois niches coiffées de pinacles, dont la plus grande au centre contient une statue de la Vierge à l’Enfant en bois doré. Les niches latérales contiennent chacune une statuette en bois doré représentant sainte Catherine et saint Adélaïde.

CIBOIRE

Année 1887

Argent doré

Église Saint - Valière

CIBOIRE
Le ciboire, vase sacré doté d’un couvercle où son conservées les hosties consacrées, a la particularité d’être fabriqué dans des matières incassables et incorruptibles.