Le patrimoine des communes du Territoire de Belfort

Par Fourel David

Bienvenue dans le site patrimoine des communes du territoire de Belfort

Châtenois-les-Forges

photo1

Canton de Châtenois - les - Forges

Arrondissement de Belfort

photo2

Superficie : 867 ha -Population 2013 : 2731 habitants

Habitants : Les Châtenais .

Cours d'eau:: la Savoureuse .

Origine du nom:Le nom de la commune signifie « bois ou plantation de châtaigniers », ou renvoie peut - être au latin castrum, maison forte avec le suffixe –acum.


vestiges

VESTIGES DE FONTAINE

Cette fontaine se trouve à l’emplacement de l’ancien village de villars - le - Sec, désormais disparu. Cité pour la première fois en 1145, il dépendait de la paroisse de Châtenois dès cette époque. La ruine du village est déjà signalée en 1575. Il aurait disparu dans les années 1430. Seuls subsiste une voûte en plein cintre recouvrant la fontaine. Sur le territoire de la commune se trouve également la fontaine Mazarin, constituée de deux pilastres, et dont le fût est surmonté d’un chapiteau. L’ensemble est surmonté d’un fronton . Les margelles de l’abreuvoir sont en pierre de taille de Saint - Dizier.


eglise

ÉGLISE SAINT - ÉTIENNE -Années 1745 - 1784

86, rue du Général -de - Gaulle

Le chanoine Bonfils dédie l’église de Châtenois à saint Étienne dès 1108. L’ancien sanctuaire étant devenu vétuste, un devis pour une église neuve est établi en 1742. L’autorisation de construction est donnée avec la permission de l’archevêque Mgr de Grammont. L’église est bénie le 20 juin 1745. Le clocher est construit en 1784 par l’architecte Kléber. Le sanctuaire possède trois cloches.


vierge a l'enfant

VIERGE Á L’ENFANT

Vers le XVIIe siècle-Bois de chêne

86, rue du Général - de - Gaulle

Selon le bulletin paroissial de 1938, cette statue gît dans la sacristie, alors recouverte des trois couches de peinture, rouge, jaune et verte. Elle est décapée sous le ministère de l’abbé Bourdier. L’inauguration a lieu en février 1938. La statue est ensuite bénie et portée en procession..


chaire

CHAIRE-Année 1754

Sculpteur : François - Joseph Breton-Bois de chêne

Les cinq panneaux de cette chaire, ainsi que l’escalier, sont décorés de têtes d’angelots. Des fleurs et des feuilles d’acanthe complètent l’ornementation.


confessionnal

CONFESSIONNAL -Vers le XVIIIe siècle

Bois

Les confessionnaux de l’église Saint - Étienne pourraient avoir été exécutés par le même artisan que le chaire et dater de l’origine de l’église.